Du lourd !

DJ & producteur Français aux origines Franco-Italiennes, Mik Izif a commencé sa carrière dans les années 90, après avoir écumé la plupart des dancefloors et Raves Party's d'Europe.

Sa musique est inspirée par l'ensemble de la mouvance "underground Techno". A la manière de son confrère Mid Wooder, Mik Izif nous attire irrémédiablement devant les caissons, avec sa Techno efficace pointu et précise... En somme, une musique électronique percutante et entrînante, aux kicks puissants et efficients. C'est donc une fierté pour moi, que de pouvoir interviewer cet artiste hors du commun.

La Techno selon Mik Izifce sont avant tout des vagues et de vagues de sonorités aux rythmiques percutantes, un mélange entre montées subtiles et profondeur des kicks. L'artiste Français dégage une intensité folle lors de ses diverses prestations (que vous pourrez notamment retrouver sur son SoundCloud, rdv en bas de page pour cela). On ressent littéralement l'ambiance qu'il cherche à distiller à chacune de ses prestations, ou à chacune de ses créations. Mik à plusieurs cordes à son arc : co-manager de l'excellent label Physical Records, producteur et remixer live, fondateur d'un nouveau label... le DJ aux racines Européennes et issus de la région Ligérienne, exerce sa passion avec talent et pugnacité...

Passons au vif du sujet, avec l'interview de cet artiste hors normes !

 

L'interview :

Bonjour Mik ! Je tenais tout d'abord à te remercier pour le temps que tu nous accordes aux travers de cet article, que l'on consacre ce jour à ta carrière et... à ton nouveau label, Music From Exo-Planet ! On y reviendra plus tard, mais pour l'heure, j'aimerais en apprendre un peu plus sur toi et ton cursus dans le monde de la musique électronique...

 

  • Qu'est ce qui t'a amené vers l'univers de la Techno underground ?

 Je dois avoué que je ne me rappel plus car cela fait déjà plus de 20 ans que ça dure, je crois tout simplement que j’étais prédestiné à tout ça.

 

  • Peut tu nous parler un peu du chemin parcouru, depuis tes début jusqu'à aujourd'hui ? 

Pour faire bref, j’ai commencé assez tôt dans ma chambre quand j’étais gamin, vers l'âge de 12/13 ans. Par la suite, j’ai fait de la Radio et de petites soirées privées (c'était aux alentours de 1994).

A partir de 1996, j’ai eu l'opportunité de travailler en club, et, de la, j'ai enchaîné avec les soirées en extérieur : Rave, Free Party, Festivals etc etc... je me suis également lancé dans divers projets, ainsi que dans la création de labels & sound(s) system(s). C'est sur la fin des années 1990 que j'entame mon voyage dans toute l'Europe, avant de partir au Canada en 2000. La suite on la connais… Je crois avoir joué quasi partout en Europe, mais aussi trois fois au Québec, et une fois en Amérique Latine (Colombia exactement).

 

 

  • Un bien joli parcours ! et sinon, d'où te viennent tes inspirations ? des artistes "coups de cœur" ?

Mes inspirations sont assez larges et dépendent de mon humeur, de ce que je fait, si je voyage ou pas... suivant les saison aussi. Mais ça reste très très Techno en faite :-) 

On peut parler de Speedy J, l'un des artistes (et pionnier Européen de la Techno) que je préfère. Je le suit depuis mes débuts :  j'aime son coté sombre et non ''star system'' pour un artiste de sa carrure. Sinon pour la New Génération que je kiffe, qui montent, et qui font de la Techno de qualité, je citerais le Berlinois Kobosil (petit chouchou du Berghain), ou encore l’Ukrainien bien underground Stanislav Tolkachev et sa Techno complètement barrée !

 

  • Qu'est ce qui t'a donné l'envie de produire, et de créer ton propre label ?

"L’envie de produire" est une chose instinctive quand tu aimes vraiment la musique, et que tu veut l’explorer. Cela fait déjà 20 ans que je produis de la musique; Je suis toujours à la recherche de quelques chose de nouveau. Créer mon propre label était une suite logique... Ceci dit, J’ai bossé sur différents projets labels au court de toutes ces années.

 

 

  • Et justement... Parles nous de ton nouveau label : Music From Exo-Planet. 

C’est mon dernier projet (solo cette fois-ci). Ce label a vu le jour en 2015. Pour l'instant, il compte à son effectif deux disques vinyles et 4 EP digital, ainsi que quelques soirées intitulées "Exo-Label Night".

L'entière distribution de nos skeuds est exclusivement assurée par un ami de longue date : Christophe, de Toolbox Records Shop. Sans lui, Physical Records et Music From Exo-Planet n’existeraient pas. C'est aussi notre shop préféré pour les disques !

 

  • Le titre de ta maison de production est original ! Ca vient d'une idée particulière ?

Oui effectivement, je suis un mordu d’espace, de planètes, d’étoiles et d’astronomies. Je dispose d’un télescope pour explorer le ciel, ça me donne de l’énergie et de l’inspiration pour ma musique (Mix ou compositions). En fait, mes délires ainsi que mes goûts musicaux sont axés sur le voyage galactique et cosmique.

 

  • Sur Exo-Planet, quel(s) type(s) de sons seront mis en avant ? tu privilégie la Techno Underground je suppose, mais est-ce que d'autres styles seront également mis en avant ?

Pour moi la définition « Techno Underground » ne veut rien dire en faite. Je peut jouer dans une Rave underground des disques d’un artiste qui ce produit dans un festival commercial comme Awakenings, tout comme un Deejay qui joue dans ce genre de festival peut y passer des disques au sonorités plus hard et underground. 

Mais pour répondre à ta question, le style recherché, c'est évidement une Techno "cosmique et astronomical", mais je suis aussi super ouvert à des délires plus Ambiant ou Industriel... le côté sombre de la force ?? Tu pourra aussi y retrouver un peut d’acid (forcément).

En gros, les mots "Industriel, Landscape et Astronomical" définissent bien mon label. 

 

 

  •  Parlons "actualité". Quelles sont les prochaines sorties de ton label ? une petite info exclusive pour lediscographe.fr ?

Je te lâches 2 exclus :

- La prochaine sortie digital est un EP de K21, qui comporte 6 tracks qui sont mortels, dont certains sont des tracks Ambiant justement, et d'autres sont plus breakées & indus'. En faite il y a uniquement 2 tracks 4X4 (Techno quoi !!) dans ce EP.

- Et le prochain vinyle 12’’ sortira en Mars, le EXO 003 !! C’est une tuerie !! L’artiste se nomme Sølaxid.

 

  • Du lourd ton actu ! Dit moi, au niveau scène(s), des dates prévues pour ce début d'année ? seront elles signées du label Exo-Planet ?

Oui pas mal de dates mais je les lâchent au compte goûte sur mon Facebook. Effectivement, pas mal de date en France: Paris, Nancy, Bordeaux, Nîmes, Strasbourg, etc etc…

Et quelques unes dans mon fief italien dont la prochaine à Bergamo le 25 Février. La prochaine soirée qui sera signée du nom du label, ce sera en Mai pour la date anniversaire (les 2 ans).

 

 

  • Autre petite question : puisque tu est producteur et remixer, à tu une préférence pour la scène ? ou peut être pour le Home Studio ?

J’adore jouer sur scène forcément, d'ailleurs, qui n’aime pas ??

J’aime également être seul dans mon studio : quand je suis en mode "rat de labo" (en mode composition), personne n’a le droit de rentrer, je m’enferme souvent à clé pour être seul avec mes machines.

 

  • Une véritable immersion ! Niveau Hardware, quel matos tu utilises au quotidien, sur scène comme en studio ? plutôt PC/Mac ou machines pour la composition ?

J’ai travaillé avec pas mal de matos au court de ces 20 dernières années. Pour la petite anecdote, j’ai échangé beaucoup d'instruments avec Mid Wooder (en duo)...

Pendant plusieurs années, on partageais le matériel dans un home studio commun. En ce moment, je bosse avec une flopée de machines oldschool, que je séquencent avec mon Mac (en maître), pour mes productions. Niveau Hardware, c’est avec de vieilles machines Roland (mais aussi des nouvelles haha). Du Doepfer, Clavia, Cyclone Analogique, Elektron, Boss, Electro Harmonix, Korg, Proco, Midas, etc etc…

Sur scène c’est soit Mix Vinyles, soit Hybrid Set (Traktor + TR-08 ou TR-09 + Xone92 + EFX).

 

  •  Il est terrible ton setup ! Une question que je pose régulièrement, et qu'on apprécie beaucoup sur notre site internet, quelle est ta vision de l'underground en 2017 ?

Ma vision en est assez flou, il est difficile de parler d’underground en réalité. Je répète souvent que l’underground est sombre et doit rester dans l’ombre…

 

  • Cool... ! Pour finir, à tu des conseils à donner à ceux qui aimeraient se lancer un jour, dans le domaine de la musique électronique  ?

Le mieux c’est de rester sois même quoi qu’il arrive. Et de le faire par amour et passion, et non pour le fric…

 

 

Un petit mot pour la fin :

Mik Izif, merci pour le temps que tu a accordé à cette interview. Je voulais également remercier Seb, alias Mid Wooder, puisque c'est aussi grâce à lui que nous avons été mis en relation, et que j'ai eu l'occasion d'écrire cet article. Merci à vous deux, et continuez comme ça, c'est un véritable bonheur que de vous entendre ! Bonne continuation, ton label mérite de se faire entendre... jusqu'aux confins des espaces sonores ! 

A bientôt, sur lediscographe.fr ;-)

 

Liens utiles :

 

Klark D.