0
Courants Alternatifs

La place de la femme dans le mouvement Techno

J’ai écris cet article suite à une conversation que j’ai eu il y a quelques temps, avec des amis. Alors que nous buvions une bière, tout en discutant musique électronique, nous sommes entrés dans une discussion très intéressante, à savoir, quelle est la place de la femme dans la sphère électronique ?

Introduction :

Alors que la musique électronique ne cesse d’attirer l’audience, et que les recherches tendent à montrer que le publique Techno serait majoritairement paritaire, les artistes féminines, quant à elles, galèrent totalement à se faire une place sur scène, rapport à leurs homologues masculins.

Pourtant, des femmes aux commandes de DJ Booth, vous en connaissez sans doute quelques unes : je pense notamment à Monika Kruse, Miss Kittin, Cassy, Elisa do Brasil, Amélie Lens, Marika Rossa, Giorgia Anguili, Sexperimental, Ixi… sans oublier Ellen Allien, Déborah De Luca, Nina Kraviz…

Problème de proportions ?

C’est un fait, toutes ces artistes ont énormément de talent. Et nombre d’entre elles mixent également du vinyle, ce qui n’est pas forcément le cas du côté de leurs homologues masculins ! Alors pourquoi la gente féminine serait elle la grande exclue des programmations électroniques ?

En bien, d’après Kombini, et cet article en particulier, le pourcentage de représentation artistique féminine, lors des festivals mondialement reconnus, serait très mauvais. En effet, il semblerait que les femmes soient véritablement délaissées par les programmateurs de festivals. Festivals qui viennent d’ailleurs confirmer cette tendance par leur line-up…

Donc les femmes sont bien souvent reléguées en bas de l’affiche, malgré une dynamique féminine très positive dans le milieu de la nuit. Les grands noms de scène se font finalement plus rares que ce que je pensais. Les classements en témoignent, les hommes bénéficient d’une confiance plus importante de l’industrie musicale vis à vis des femmes.

D’ailleurs, trouvez vous normal que l’on mette souvent ces artistes féminines en avant d’abord par leur plastique, plutôt que pour leurs talents musicaux ? Privilégier le rapport au corps plutôt qu’à la musique… C’est intolérable ! Pour ma part, je vois cela comme une sorte de mercantilisme un peu malsain de l’image de la DJ/Productrice… D’ailleurs cela ne devrait même pas exister en 2020, surtout au sein d’une industrie musicale qui se veut soit disant progressiste ! Parole d’un homme qui aime les femmes^^ !

Conclusion :

Je n’imaginais pas du tout que la situation était à ce point dégradée sur la scène électronique mondiale. J’ai été révolté à la lecture de ces statistiques… Alors si cet article, permet déjà à quelques personnes, d’en parler et d’élever le débat vis à vis de ce problème d’égalité homme-femme mondialisé, et bien ce serait un bon début, ne trouvez vous pas ?

En attendant, renseignez vous, faites vous votre propre idée, et parlez en autours de vous : c’est important pour l’évolution de la scène Techno, comme pour l’évolution des mentalités d’une manière plus générale. Allez, à très bientôt, sur LeDiscographe.fr !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    sem, velit, leo nec massa ultricies Praesent suscipit diam Curabitur commodo ante.