0
Inside The Mix

The MoonSideFloor Project.

février 6, 2020

Ca y est ! Ma première production audio 100% digitale, intitulée The MoonSideFloor EP, est enfin disponible ! Ce projet m’a demandé une énergie folle et un travail conséquent, notamment pour l’égalisation et le mastering : ce fut une sacrée aventure ! Nous reviendrons plus en détail sur la partie technique de ce dossier mais avant toute chose, je souhaitais revenir à la base : les inspirations, les origines du projet MoonSideFloor. Ci-dessous, des extraits audio de l’EP :

Repartir de Zéro.

Ce projet est né de besoins et d’envies particulières… La vérité, c’est que je souhaitais me prouver que j’étais toujours et encore capable, plus de huit années après avoir stopper le live en free party, de me replonger dans le domaine MAO, le but étant de passer un nouveau gap technico-artistique. En clair, je souhaitais proposer à la communauté des productions audio dignes de ce nom. Et parce que je ne suis pas parfait mais que je pense tout de même être assez perfectionniste, avec ce nouvel EP, et c’est exactement la même chose pour les deux autres, je me suis fixé un niveau d’exigences élevé. En fait, je suis parti d’une feuille blanche. Je suis reparti de zéro… et j’ai désappris tout ce que je pensais avoir appris ces quinze dernières années en matière de MAO, afin de me renouveler complètement.

Pour arriver à mes fins, pas de secret ! je me suis formé pendant les trois dernières années, grâce à divers articles de blogs, et vidéos de chaines YouTube (entre autres). Certains de ces médias formateurs étaient gratuits, d’autres non. Mais avant de pouvoir concrétiser les trois projets dores et déjà disponibles dans le shop, j’ai en composé quelques uns des morceaux… la plupart n’ayant pas atteint le niveau de qualité et d’exigences que je m’imposais, je les aient tout simplement virés ou laissés (au moins temporairement) de côté.

En même temps, le but était de tester les nouvelles compétences acquises au fur et à mesure, et de les appliquer à chacune des compostions dans lesquelles je me lançais. Et de ce fait, j’en ai sacrifié un sacré paquet… pour le meilleur, comme pour le pire d’ailleurs ! A vrai dire, The MoonSideFloor Project me laisse comme un arrière goût de (re)dépucelage de la MAO NDLR^^ (comprendra qui pourra^^). Mais au final, c’est uniquement grâce à ce parcours ”à la dure” que j’en suis arrivé au stade actuel.

Que ce soit pour MoonSideFloor, MonkyFloor ou DarkmaKer EP, chacun de ces ensembles de tracks aura droit un article en particulier, dans la section Inside The Mix. Ces productions audio sont les dignes représentantes de ce que j’ai le mieux produit musicalement parlant ces quinze dernières années. Je suis plutôt satisfait de mes bébés, et c’est normal : je me suis vraiment dépassé pour concrétiser tout cela. D’ailleurs, à l’heure ou j’écris ces lignes, je travaille déjà sur d’autres projets audio, qui seront encore plus aboutis, et dans un tout autre genre de musique électronique… je n’en dit pas plus, si ce n’est que deux tracks sont dores et déjà prêts !

Je n’ai pas la prétention d’avoir atteint le niveau de technique des meilleurs producteurs passés en interview ici même, sur LeDiscographe.fr… Cependant, grâce à mon activité de blogueur, et les relations que j’ai établi dans le temps, j’ai eu l’occasion d’écouter avec grande attention tous ce que ces artistes ont eu à me dire à titre personnel. Cela m’a permis de croiser les expériences et les méthodes de travail, afin d’améliorer mon contenu (qu’il soit musical ou non d’ailleurs). Ci dessous, un screenshot du morceau Atomik Roosvelt, son séquençage, après la partie sound design, sous Reaper.

La création des deux pistes :

Pour The MoonSideFloor EP, l’idée était d’arriver à écrire et à produire mes propres tracks, tendances Techno Underground, afin de me rapprocher des standards du genre, tout en ajoutant ma touche personnelle, ce qui va de soi. Pour ce faire, j’ai démarré de petits ensembles Reaktor avec lesquels j’ai conçu la grande majorité de mes lignes de kicks et de claps, ainsi que les autres parties de la rythmique, et ceux, qu’il s’agisse de la part 01 ou 02 du projet MoonSideFloor EP. Les FX que l’on entends dans le track Atomik Roosvelt en particulier, titre principal de MoonSideFloor EP, sont issus d’un pack de samples achetés auparavant et libres d’exploitations.

Concernant les nappes mélodiques, que ce soit pour Atomik Roosvelt, comme pour ”Brown Sugar In My Blood”, j’ai principalement utilisé l’Analog Lab Lite d’Arturia. Il faut dire qu’avec ce projet, j’ai rapidement réussi à concevoir des patchs cohérents, intéressants et kiffants à l’écoute… et ceux, sans chercher midi à quatorze heures^^ (NDLR).

Je n’ai donc pas perdu de temps, et je me suis vite attelé à la construction de l’ensemble sous Cokos Reaper. La base du projet était enfin la. Alors j’ai resamplé toutes mes parties midi en audio et j’ai finalisé mes structures séquentielles. Le temps était venu de peaufiner l’ensemble car il me manquait encore un petit quelque chose, dans les deux morceaux d’ailleurs : un drop sympa, et pourquoi pas, au moins pour l’un des deux titres : un sample de voix ! Un truc qui donnerait une ambiance, un cachet inimitable et rien qu’à moi lol^^ ! Encore une fois, j’ai rapidement trouvé des idées intéressantes pour MoonSideFloor EP, en concordance avec mon univers… cela n’arrive pas tous les jours, que tout s’emboîte aussi parfaitement, croyez moi !

C’est aussi pour cela que mes productions se font rares car je ne compose que très rarement, et je ne garde que le meilleur de mes prod’ : celles dont je sais qu’elles peuvent cartonner d’office, si je les bossent à fond ! D’ailleurs, je ne compose que lorsque je me sens bien, pas trop stressé et déchargé au moins en partie de mon activité de blogueur… histoire que je puisse rester concentré sur mon projet audio, afin d’arriver au bout, en bonne et due forme.

Comme je l’expliquais dans le premier numéro d’Inside The Mix, la plupart du temps, je converti tout mes pistes midi en *.wav : c’est comme cela que j’arrive le mieux à mes fins. Cela me permet vraiment de peaufiner et de sculpter mon son afin d’aboutir au résultat imaginé. Rares sont les tracks dans lesquels je ne resample pas. Une fois la tache accomplie, le drop enfin trouvé (une simple note allongée avec effets de reverb + delay par dessus et pour Brown Sugar, une Tsar Reverb de chez Softube qui me sert sur l’une de mes pistes conçu sous Reaktor), je suis allé fouiller ma banque de samples perso -> dossier documentaires.

Je n’avais pas d’idée précise à ce moment la mais le style général du morceau phare de MoonSideFloor EP, la Part 01 intitulée Atomik Roosvelt, (avec une faute d’orthographe que j’ai volontairement gardé, je précise), m’a rapidement conduit vers mon répertoire de samples de docus typés Histoire, et plus précisément recherche atomique… Un sujet vaste et pourtant beaucoup moins exploré que celui de l’espace ou de la recherche spatiale, dans le monde de la musique électronique…

D’ailleurs, savez vous d’ou vient ce sample de voix que l’on entend dans la part 01 de Atomik Roosvelt ? Et bien cela vient d’un discours du président américain portant le même nom, qui, pendant la seconde guerre mondiale, s’est adressé à la nation américaine au sujet de l’utilisation de la bombe atomique (j’abrège un peu tout en vous conseillant d’aller checker les documentaires dispos sur YouTube… si vous souhaitez en apprendre plus bien évidemment). Bref, sachez que YouTube est pour moi une grande source d’inspiration : une véritable mine d’or !

J’aborderai probablement le thème du nucléaire dans de prochaines productions audio (pas toutes hein^^). Alors je précise, cela ne veut en aucun cas dire que je suis un activiste pro-nucléaire. C’est juste que le sujet m’intéresse. Je suis très conscient des avantages et des inconvénients de cette solution énergétique. Ce que je trouve fou avec l’Atome, c’est sa toute puissance qui est mise entre les mains d’un être particulièrement imparfait : l’Homme.

Si le sujet m’intrigue, c’est aussi parce que je suis né en Décembre 1986… soit huit mois après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl… je me sens donc indirectement concerné, notamment par les effets des radiations sur le corps… Bref ! Ci-dessous, le séquençage du track ”Brown Sugar In My Blood” :

Mixage et mastering :

J’en ai plutôt bavé avec la part 01… et pour la part 02, c’est pratiquement allé tout seul. Déjà, pas de compression parallèle dans Atomik Roosvelt. Cela ne me plaisait pas, quelque soit le réglage… Pour tout vous dire, à l’époque ou j’ai fini le morceau, j’étais pas vraiment à l’aise avec les techniques de compression parallèle, ou autres trucs techniques dans le genre… Mais depuis, j’ai bien appris mes leçons^^ !

Atomik Roosvelt est le résultat d’un travail à part, de longue haleine. Plus de 50 allés/retours entres ma table de mixage virtuelle, mes EQs, et les différents systèmes sons (chez moi comme ailleurs) qui ont parmi l’optimisation et l’égalisation du track (merci d’ailleurs à Rog pour le passage constant de mes pistes sur ses enceintes de monitoring JBL^^) ! J’en pouvais plus… les réglages étaient infimes à la fin. Mais j’y suis finalement arrivé ! Même chose pour le mastering, avec ma petite chaîne d’effets perso : une bonne vingtaine d’allers/retours jusqu’à ce que les deux tracks qui figurent sur The MoonSideFloor EP sonnent comme je le souhaitais ! Ce fut long, compliqué, et profondément prise de tête !

Il faut savoir qu’au départ, j’avais fait masterisé mes tracks par Mid Wooder… Et le travail qu’il avait produit sur mes exports n’était pas mauvais en soit, mais en ré-écoutant les morceaux qu’il avait traité, je me suis rendu compte qu’il y avait encore quelques carences au niveau de certaines fréquences… On en avait d’ailleurs parler lui et moi.

Du coup, je me suis servi des tracks masterisés par Seb, comme ”base”, et ensuite, j’ai effectué une sorte de rétro-ingénierie (oui oui carrément^^), sur les fichiers originels, afin d’obtenir le résultat le plus similaire possible en terme de timbre, de grain, et de volume, le tout, avec ma chaîne d’effets sur le Master, et ma façon de faire sonner le mixage des parts 01 & 02 du projet en question. Et cela à parfaitement marché ! C’est comme ça que j’ai réussi à passer un nouveau gap technico-artistique ! Et The MoonSideFloor EP en est la parfaite illustration… Tout comme MonkyFloor EP et DarkMaker EP, dans d’autres genres. Et quand vous verrez les prochains EP arriver : vous m’en direz des nouvelles tiens 😉

Voila, je pense avoir fait le tour; Je pourrais allé plus loin encore mais je ne suis pas sur que cela intéresserait quelqu’un… Si vous souhaitez écouter au moins l’un des deux tracks de cet EP en entier, et bien c’est tout à fait possible, grâce à l’émission B-Face 03 dans laquelle est passée la part 01 du MoonSideFloor Project ! Et si l’envie vous prends, sachez que mes trois premiers mini-EPs sont tous disponibles ici, et sont, pour le coup, en promotion ! Donc si vous aimez la musique électronique, tout comme moi, pensez à vous faire plaisir de temps en temps 🙂 C’est pas plus cher que sur Beatport d’ailleurs et c’est 100% sécurisé sur lediscographe.fr, grâce à la technologie SSL (https) : du coup y’a pas excuses^^ 😉 Allez, à très bientôt pour la suite de mes aventures, sur Lediscographe.fr !

No Comments

    Leave a Reply

    Aenean luctus Donec risus Phasellus dolor dolor. Aliquam suscipit fringilla