0
En partenariat avec Music Festival outfits : 50 Tracks Techno cultes pour ta collection de disques
Chroniques du Microsillon

50 Techno tracks cultes pour ta collection de vinyles.

Introduction :

LeDiscographe.fr fêtait dernièrement ses 5 ans d’existence (et oui, j’ai lancé ce portail le 31 octobre 2015… déjà) ! Dans cette optique, j’avais envie de te proposer une toute nouvelle série d’articles, en mode « liste/top », un format qui connaît le succès dans tous les domaines où il est exploité. Qu’il s’agisse d’une chaîne YouTube ou d’un blog axé développement personnel, lifestyle, cuisine ou musique, ce format plaît, car il reste simple, fun et intéressant à lire. Alors c’est parti pour le premier épisode de cette nouvelle série (disponible dans la rubrique Chroniques du Microsillon), et qui s’intitule « 50 Techno tracks cultes pour ta collection de vinyles ».

Nouvel article, retour aux fondamentaux :

Allez, ne perdons pas de temps, et revenons aux fondamentaux de ce blog, à savoir le vinyle et la musique électronique. Donc dans cette chronique, je te présente 50 tracks Techno 100 % cultes pour ta collection de skeuds ! Des morceaux disponibles au format vinyle, qui, pour une bonne partie d’entre eux, ont littéralement marqué les esprits à leur sortie. Certaines de ces plaques sont aujourd’hui considérées comme de véritables pièces de collection, des valeurs sures (combien ont vu leur cote exploser ces dernières années… ?!).

En conséquence, tu trouveras dans ce nouvel article une grande quantité de morceaux sortis entre le début des années 90 et le milieu des années 2000… Finalement, quoi de plus naturel, quand on sait à quel point je suis nostalgique de cette période, cet âge d’or de la musique électronique ? Évidemment, des morceaux bien plus récents font également partie de ce top^^ ! Je les ai classés en fonction de leur année de sortie, en partant de 1991 jusqu’à 2020.

Quelques précisions supplémentaires :

Cette liste n’est ni exhaustive ni parfaite. Elle est issue de mes propres influences, de mes propres goûts et couleurs en matière de musique électronique. Elle n’engage que moi. Alors, n’hésite pas à m’indiquer dans les commentaires en bas de cette page si tu préférerais y voir d’autres morceaux… Ou quels sont ceux qui t’ont particulièrement marqué, à une époque, ou une autre^^ ? Perso, je suis d’une nature assez curieuse… Alors cela m’intéresserait vraiment de connaître ton avis !

Sache également que d’autres articles du même genre arriveront dans les semaines ou les mois à venir. Ceux-ci seront axés House/Techouse ou encore Tribe/Hardtek, etc., etc. On va pousser le concept à son paroxysme ! Alors bonne lecture et n’oublie pas de partager ce tout nouveau contenu sur les réseaux sociaux ! Je suis certain qu’il plaira à bon nombre de passionnés de zik électroniques^^.

Boutique LeDiscographe :

LeDiscographe.fr, c’est le seul blog français spécialisé vinyles & musiques électroniques, proposant à la vente une véritable sélection de produits et goodies à l’attention des passionnés que nous sommes ! Je les ai triés sur le volet, rien que pour toi, notamment grâce à mon tout nouveau partenariat officiel !

LeDiscographe.fr, partenaire du site music-festival-outfits.com

Music Festival Outfits, c’est un site qui te proposera pas mal de fringues et accessoires de qualité, à l’attention des festivaliers, des ravers et autres teufeurs (mais pas que lol !). Alors pour fêter les 5 ans d’existence de mon blog, je te proposerais dorénavant de nombreux produits à la vente dans LeDiscoShop^^, grâce à ce partenariat officiel ! En achetant l’un ou l’autre des produits Music Festival Outfits sélectionnés par mes soins, et disponibles dans ma boutique, tu payeras exactement le même tarif que sur Music Festival Outfits, et en même temps, je pourrais toucher une petite commission. Un bon moyen de soutenir mon blog, tout en te faisant plaisir, n’est-ce pas^^ ? Et puis : tout le monde a besoin de fringues ! Pas vrai ? 😉

Lien d’affiliation et remise de 10 % en guise de bienvenue !

Grâce à ce partenariat d’affiliation officiel avec Music Festival Outfits, et parce que je souhaitais vraiment marquer le coup et fêter comme il se doit les 5 ans anniversaires de ce blog, j’ai prévu un joli petit cadeau à ton attention ! En effet, pour toute première commande passée chez eux, tu pourras bénéficier d’une remise de 10 % avec le code promo « LEDISCO10 » ! Clic sur le logo ci-dessous pour accéder à leur site et bénéficier de la remise :

Newsletter LeDiscographe.fr :

Les inscrits à la newsletter LeDiscographe seront prioritairement avertis de l’arrivée de nouveaux articles de blog, ils profiteront également de tarifs préférentiels dans LeDiscoshop, mais en plus, ils bénéficieront  d’un max de contenu supplémentaire (seuls les abonné(e)s à la newsletter y auront accès) ! Alors si toi aussi tu souhaites faire partie de la grande famille LeDiscographe, afin de pouvoir profiter de ses avantages exclusifs, n’hésite pas à t’abonner ! C’est gratuit, sans engagement(s) et cela ne te conférera que des avantages^^.

Tu recevras en bonus, un cadeau vraiment sympa : l’Almanach LeDiscographe, un ebook regroupant un max d’interviews d’artistes et de chroniques disques ! Koschka, Ixi des Spiral Tribe, et bien d’autres sont présents dans l’Almanach ! Plus d’informations en cliquant ici.

Et ce n’est pas tout !

Car comme je l’écrivais plus haut, cela fait maintenant cinq ans que le blog existe, et qu’il est au service de sa communauté. Sa mission principale a toujours été de promouvoir la culture de la musique électronique alternative. LeDiscographe.fr s’engage également à conseiller les internautes ; les aider dans leurs recherches de pépites musicales, afin qu’ils puissent se constituer une discographie à leur image, que ce soit en matière de Techno, de House/Techouse, de Tribe ou d’autres styles de musiques électroniques alternatives… Et justement : j’ai vraiment un truc super à te proposer^^ !

Un concept poussé à son maximum :

Que tu sois débutant ou non ; que tu souhaites compléter une collection existante… Ou l’ouvrir à d’autres genres de musiques électroniques, ce que je vais te proposer d’ici quelques instants va certainement t’intéresser, toi qui es un véritable passionné de musiques électroniques, qui lit ce blog, et qui est en quête de disques au top du top^^ !

À vrai dire, j’ai poussé le concept de cet article — ou plutôt de cette série d’articles — à son plus haut niveau, en me lançant également dans l’écriture d’une série de ebooks complémentaires, dont le premier volume sera bientôt disponible. Tu pourras préréserver le volume 1 d’ici quelques temps (à un tarif préférentiel pour tous les abonnés à la newsletter !). Ce livre électronique sera bientôt un complément idéal, voire indispensable à tes futurs achats de vinyles collectors orientés musiques électroniques.

Ce ebook s’adresse à tous les collectionneurs et diggers en herbe (même s’il sera également utile à des vinylistes un peu plus chevronnés ou des DJs par exemple). Le premier volume du Recueil du Digger sera principalement axé Techno et traitera également de ses nombreuses variantes. Par la suite, d’autres livres électroniques arriveront. Ils seront basés sur d’autres styles de musiques électroniques (House/Techouse, Tribe/Hardtek, Ambient/XP/Electronica, etc.).

Donc si tout comme moi tu es passionné(e) de musiques électroniques au format vinyle, que tu souhaites construire ou compléter ta collection avec les tracks ultimes du genre Techno (mais pas seulement !), tous sortis au cours des 30 dernières années, alors Le Recueil du Digger [Volume 1], c’est l’extension parfaite à cet article !

Plus d’informations d’ici quelques temps.

Le Recueil Du Digger Volume 1

Les précommandes seront bientôt ouvertes.

Ah ! Une dernière chose :

Afin que tu puisses écouter les tracks que je propose au sein de cet article, j’ai créé spécialement pour l’occasion une playlist YouTube disponible juste là, en dessous. Comme ça, tu pourras écouter les sons tout en lisant cette chronique^^ ! Et à la première position de cette même playlist, tu pourras visionner ma toute dernière vidéo, format vlog. Elle est justement dédiée à cet article hors du commun, ainsi qu’à mes deux premiers ebooks qui sont L’Almanach officiel du blog LeDiscographe.fr et Le Recueil du Digger Volume 1. Allez, passons aux choses sérieuses ! En te souhaitant bon visionnage et surtout, bonne lecture !


Maintenant, on entre dans le vif du sujet :

50 Techno tracks cultes pour ta collection de vinyles !


Track no° 50 : Urban Tropics by Juan Atkins (1991) :

On commence avec un disque signé de l’un des plus célèbres pionniers de la Techno, j’ai nommé Juan Atkins et The Future Sound EP ! Un disque aux sonorités superbes, made in England, sortit en 1991, et toujours d’actualité. La piste Urban Tropics est une véritable pépite… So smooth !


Track no° 49 : Joey Beltram : Energy Flash (1991).

Second classique de cette liste , Energy Flash by Joey Beltram ! Un hymne à l’ecstasy… Tout simplement ! Ah oui c’est clair : on est complètement sur un skeud des années 90’^^ ! Perso, j’adore ce titre !


Track no° 48 : Green Velvet — I Want To Leave My Body (1995).

Il m’était impossible de ne pas inclure à ce top 50 le titre « ’I Want To Leave My Body », par le DJ/Producteur Green Velvet. Un titre qui date de 1995. Et surtout une grosse tuerie !

Somme times, I Want To Leave… My Body…


Track no°47 : Flash by Green Velvet (1995).

Flash, by Green Velvet : une autre perle de la musique électronique alternative (même si ce n’est pas le morceau Techno que je préfère personnellement). Il n’en reste pas moins un track légendaire !

Cameras ready, prepare to FLASH^^…


Track no°46 : Casa ex æquo avec In The Bush / Jeff Mills (1995).

Les titres «Casa » et « In The Bush », sur « The Purpose Maker »… De loin l’un de mes EP préférés EVER sur le label Axis ! Ces morceaux sont signés du dieu de la Techno, j’ai nommé le grand, le seul, l’unique : Jeff Mills! J’aurais également pu ajouté à ce top les superbes tracks disponibles sur Java et Force Universelle EP : excellents également.


Track no°45 : Negative Return — First Light (1996).

Alors ce morceau… Pour tout te dire, je ne le connaissais pas avant l’écriture de cet article. Mais quelle tuerie ! Le vinyle est excellent et plutôt rare. Negative Return — First Light se négocie autour des 120 €… Une vraie pièce de collection à l’attention des connaisseurs ! Je recommande ce disque !


Track no° 44 : Funk Electric — Planetary Assault Systems (1996).

Luke Slater est l’un des plus anciens producteurs et DJs du Royaume-Uni, actif depuis la fin des années 1980. Il a participé à la création du label Jelly Jam Records, et a sorti plusieurs releases sur de nombreux labels phares. En 2006, il a créé Mote-Evolver. L’homme détient plusieurs alias : 7th Plain, The, Clementine, Deputy Dawg, Earnest Honest, Krispy Krouton, L. B. Dub Corp, etc., etc. Sinon rapport à Funk Electric : c’est un excellent morceau, une petite perle pour tout collectionneur qui se respecte^^.


Track no° 43 : A1 by Adam Beyer & Lenk (Drumcode 01 / 1996).

Un autre méga classique de la scène Techno depuis bientôt vingt années ! Ce morceau aux orientations Hardtechno, Tribal et Tribe Techno tournaient jusque dans les sets de nombreux DJ de la scène Free, à la fin des années 90 et au début des années 2000. Une piste Untitled qui n’est pas du tout représentative de ce que produit le label d’Adam Beyer aujourd’hui… Raison de plus pour l’intégrer à ta propre collection ! Personnellement, je suis l’heureux propriétaire de sa version repress, sortie en 2016 sur la box à tirage limité à 500 exemplaires, Selected Drumcode Works 96/2000.


Ci-dessus, le macaron de la version originale de ce morceau, datant de 1996. Et en dessous, voici la DC Box 1 dont je te parlais plus haut, signée Drumcode, regroupant toute une série de tracks allant de 1996 à 2000. RSD2016 est une édition limitée à 500 exemplaires dans le monde. On y retrouve le morceau A1 by Adam Beyer & Lenk, et bien d’autres encore.

Track no° 42 : Creespy Bacon par Laurent Garnier (1997).

Sorti en février 1997, le morceau Creespy Bacon signé de notre Lolo national n’a pas pris une seule ride ! Il avait forcément sa place dans cet article ! Ah et non : ci-dessous, ce n’est pas la photo du macaron original, mais bel et bien le dos de ma pochette vinyle que j’ai très légèrement retouché, à l’occasion de la sortie de cet article. En bref, j’en ai fait un macaron quoi^^…


Track no° 41 : The Bells, Jeff Mills (1997) !

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de faire un topo sur Jeff Mills ? La plupart de ses œuvres sont cultes ! Ce qui est sûr, c’est que « The Godfather of Techno » nous a carrément gâtés avec ce titre inoubliable. Un succès hors du commun pour un track mythique !


Track no° 40 : Untitled B1 – A. Beyer & Thomas Krome (1997).

Un autre classique de la Techno Underground, à l’ancienne comme on aime ! Personnellement, je suis l’heureux possesseur de ce track dans sa version repress, également disponible sur le Selected Drumcode Works 2016, dont je te parlais avant. À l’époque, j’avais acheté le dernier exemplaire du disquaire (et je ne regrette pas du tout mon achat^^ : full collector maintenant !). En première press’, on pouvait retrouver ce track sur l’EP Nutcrusch, datant de 1997 (voir macaron ci-dessous).


Track no° 39 : Plastic, by Addicted (1997).

Plastic by Addicted, un track Techno datant de 1997 ! Le morceau oscille entre Techno et Trance. Une piste superbe, assez peu connue finalement ! Dans mon entourage proche en tout cas, peu de gens la connaissent. Plastic, c’est d’abord une mélodie sympathique, une rythmique efficace, un morceau évolutif et progressif à souhait… Moi j’aime bien^^ ! Pour la petite anecdote, j’avais découvert ce track avec la compile Techno.com (au format CD), au début des années 2000. Il figurait sur le tout premier volume de la série… Ah ! Souvenirs !^^


Track no° 38 : Meet Her At The Loveparade – Da Hool (1997).

On en est seulement à la position n° 37 de l’article, mais j’ai déjà craqué ! Da Hool quoi ! J’ai hésité, mais finalement… Voilà quoi ! Clairement, ce morceau fait partie de mon enfance, de ma jeunesse ! Il fait partie de moi. Alors il se retrouve forcément dans cet article intitulé « 50 Techno Tracks cultes pour ta collection de disques »… Un classique de la Techno des 90′ qui n’a pas si mal vieilli d’ailleurs^^.

Et sinon : savais-tu que ce track avait également été pressé chez Bonzaï Records ? Personnellement, j’en savais rien avant l’écriture de cet article… C’est pour cette raison que j’ai choisi cette illustration pour le track no° 37. Autrement, je n’ai pas grand-chose à ajouter… Si ce n’est que la belle Nina Kravitz a joué « ’Meet Her At The Loveparade » au mois d’août 2020, dans un établissement nommé Clorophilla Club ! Comme quoi. Il n’est pas tellement dépassé ce morceau !


Track no° 37 : In – Analog Confusion (1997).

« In », by Analog Confusion, sur le Miditrax EP. Une piste techno vraiment au top et comme on les aime sur LeDiscographe.fr ! « In » est sorti en 1997, sur le label allemand Tritone. D’autre part, Miditrax EP est un disque excellent, avec une référence clin d’œil à l’univers des machines et du live. L’EP comporte trois morceaux. Ils s’appellent In/Out & Thru : des appellations en rapport avec la synchronisation midi de nos chers samplers, synthés et autres boites à rythmes…

MidiTrax EP, je recommande !


Track no°36 : Groove La Chord’, by Aril Brikha (1998).

Le morceau est sorti en 1998 : j’avais à peine 12 ans. Groove La Chord’, sur « The Art Of vengeance EP » est un track mythique ! À l’époque, j’étais trop jeune pour en profiter en soirée… Mais il n’empêche qu’à ce jour, il reste l’un des meilleurs morceaux de Techno « typé Detroit » jamais sortit !

Groove La Chord’ : une œuvre pour ton corps, ton âme et ton esprit 🙂


Track no° 35 : Maschinenwelt/Space Frog (1998) !

Ah, l’année 1998 : un millésime hors pair en ce qui concerne la musique électronique… Et encore plus en matière de Techno ! Ce n’est pas le track Maschinenwelt/Space Frog qui me fera dire l’inverse ! Celui-ci était sorti sur une sorte de compilation en mode LP (double vinyle). Quasi introuvable à ce jour dans le format analogique qui nous intéresse ici… Dommage ! Même si la compilation existe également au format K7 et CD.

Maschinenwelt — À massive tune !


Track no° 34 : Multiplicity – Multiply Main Mix (1999).

Référencé sur le Dimension 001, Multiply Main Mix sur Multiply EP est signé du producteur allemand Olivier Lieb. C’est un disque génial, que je recommande à tous les amoureux de musique typé Detroit. Il me semble que la DJ Sol Ortega a plusieurs fois joué ce track dans ses divers sets vidéos disponibles sur YouTube. Un morceau excellent, tout simplement.


Track no° 33 : Electrostatic by Terence Fixmer (1999) !

Ah là, là ! Je ne pouvais décidément pas exclure Electrostatic by Terence Fixmer de cette chronique 100 % Techno ! De loin l’un des morceaux les plus mythiques et sans aucun doute l’un des plus connus ! Celui-ci est sorti en 1999, sur International Deejay Gigolo Records. Une piste tout bonnement indémodable !


Track no° 32 : Hydra by Technasia (1999).

Hydra by Technasia, c’est l’un des grands Hits de la maison Technasia. Un track que tout collectionneur devrait posséder dans sa discographie. De la bonne Techno, bien efficace. Perso, je trouve que le morceau n’a pas du tout vieilli…


Track no° 31 : Jaguar, par DJ Rolando (1999).

Sorti en 1999 sur le skeud Underground Resistance n° 49. Knights Of The Jaguar EP, et le track Jaguar by DJ Rolando aka The Aztec Mystic, c’est l’une des grandes stars de ce top 50 ! Jaguar, est un morceau culte… Une œuvre culte, toujours et encore jouée dans les sets de nombreux DJ’s réputés à travers le monde.

Massive tune !


Track no° 30 : Force par Technasia (2000).

My force is in my soul…

My force is in my heart…

Come to me… Come to me, love me…

Don’t leave me, Don’t leave me alone….

Force par Technasia : une autre méga star de ce classement ! Un morceau magnifique… splendide ! Je dirais même qu’il est grandiose ! Et ce groove, cette voix : inimitable. Sans doute le meilleur morceau Techno de l’année 2000 ! Voilà ce que représente, à mes yeux, Force by Technasia ! PS : c’est aussi le meilleur morceau de leur discographie^^ 😉


Track no° 29 : Vitalic — La Rock 01 (2001).

Distribué à l’époque sur le label International Deejay Gigolo Records (sur le Gigolo 69 pour être précis), Poney EP (avec « La Rock 01 » qui est de loin mon préféré), c’est l’une des plus grosses tueries du début des années 2000 ! D’ailleurs, Vitalic a enchaîné pas mal de succès après celui-là ! Il méritait clairement sa place dans l’article.


Track no° 28 : Disco Rout by Legowelt (2002).

L’une de mes pistes préférées ! Et celle-ci date déjà de 2002… Ça ne me rajeunit pas les ami(e)s !^^ De l’original en passant par l’un ou l’autre des ses divers remix, Disco Rout, c’est de la balle.


Track no° 27 : The Awakening by Technasia (2002).

Que l’on parle du track original comme de la version Technasia Rise Mix issue du second vinyle de la série Récréations, The Awakening est l’un de mes morceaux favoris du début des années 2000. Aussi, je ne peux que te recommander les disques « Récréations » ! Car outre leurs superbes pochettes, les morceaux et autres remixes qui en sont issus, font une parfaite entrée en matière lorsqu’il s’agit de se plonger dans la discographie Technasia.


Track no° 26 : Extrawelt — Soopertrack Original (2005).

Extrawelt — Soopertrack Original : c’est la base, tout simplement^^ 🙂

À l’instar de la piste « Time » signée des Pachanga Boys, Soopertrack Original by Extrawelt est une œuvre qui sait prendre son temps.

Klark D. — Réflexion interarticle.

Hey ! Tu aimes cet article ?


    Tu aimes la Techno ? Tu kiffes le vinyle ?

    Alors tu vas adorer mon futur ebook :

    Le Recueil du Digger [Volume 1].

    1990 | 2020 : 30 YEARS OF ELECTRONIC MUSIC !

    Le Recueil Du Digger Volume 1

    Les précommandes seront bientôt ouvertes.

    Tout de suite, la suite de l’article^^ !


    Track no° 25 : Watch Me — Henry Cullen & Rob Tryptomen (2007).

    Ce track est dispo sur le Apex 18 et il dégage vraiment quelque chose ! Watch Me date de 2007, et a bien failli tomber dans l’oubli, malgré les qualités intrinsèques au morceau ! Mais c’était sans compter sur le blog LeDiscographe.fr^^ ! Tiens en parlant de ce disque : il a pris de la valeur dernièrement ! Un vinyle en passe de devenir culte ! Et collector !


    Track no° 24 : Unreliable Virgin by Argy (2007) !

    Sorti chez Cocoon Recordings, Unreliable Virgin est l’un de mes tracks préférés du milieu des années 2000. Pour la petite histoire, celui-ci a été joué par Marco Corola à la Love Parade de 2007, ainsi que par les Martinez Brothers, dix ans plus tard (en 2017 donc), lors du Music On Festival d’Amsterdam ! Un parcours de festivalier pour un morceau véritablement atypique… Le track est signé du producteur grec Argyris Theofilis aka Argy, pour les intimes 😉


    Track no° 23 : Subzero by Ben Klock (2009) !

    Un autre grand classique de la Techno Underground, disponible sur le o-ton 19. Le morceau est également présent sur une version plus rare et plus coûteuse : voir le o-ton ltd 03 (il s’agit d’une color édition translucide me semble-t-ilInformation à vérifier). En tout cas, Subzero est un pur mastodonte de la scène Techno depuis plus de 10 ans maintenant.


    Track no° 22 : I : Cube — Transpiration (2011).

    Transpiration, par I : Cube sur « Lucifer en Discothèque EP » : une production superbe ! Et très originale ! Le morceau a connu le succès notamment après avoir été joué par Sven Väth en décembre 2012 à la Boiler Room de Berlin. C’était juste quinze jours avant Noël. Le vinyle a ensuite pris de la valeur… Une pièce à posséder dans toute bonne discographie qui se respecte ! Excellent.


    Track no° 21 : Time, by Pachanga Boys (2011) !

    Time : quel track magnifique ! Le morceau prend tout son temps le long de ses 15 min et 13 secondes de durée totale… Et que c’est beau ! Et que c’est bon ! De loin le meilleur morceau du duo Pachanga Boys à mes yeux ! Véritable voyage musical, Time est une œuvre splendide et parfaite. Il n’y a pas d’autre mot ! Par contre ce disque, pour se le procurer… Va falloir se lever de bonheur et bosser dur/casser sa tirelire, car aujourd’hui, celui-ci côte facilement les… 1500 € ! Bon, à ce prix la, tu auras évidemment droit à la version boite full collector, en série super limitée, color édition et tout et tout (avec une paire de Riviera en « cadeau »), mais… Outch ! Que ça pique niveau tarif !


    Track no° 20 : Gary Beck — Before The Crash (2012).

    Datant de septembre 2012, Before The Crash signé de l’artiste Gary Beck a connu un succès interplanétaire grâce à Sven Vath, qui en avait fait la promo au travers d’un mix spécial pour Groove Magazine, à la Boiler Room de Berlin, en décembre de la même année… Depuis, le vinyle s’arrache à prix d’or ! En même temps, ce morceau envoie tellement du bois… Pas étonnant que le WAD006 soit tellement coté ! J’en suis d’ailleurs l’heureux propriétaire d’une copie depuis peu… Une tuerie !

    Before The Crash compte parmi les 10 meilleurs morceaux Techno jamais produits depuis l’invention de l’échantillonneur…

    Commentaire de l’internaute keithX303, déniché sur YouTube.

    Track no° 19 : Gregor Tresher – About A Good Place (2012).

    Disponible sur le COR12098 de chez Cocoon Recordings (label appartenant à Sven Väth), About A Good Place by Gregor Tresher est une piste qui sonne du tonner, avec une nappe de synthé vraiment géniale et un groove au top ! Perso, c’est l’un de mes morceaux préférés EVER ! Et c’est encore un disque qui se vend à prix d’or…


    Track no° 18 : Harvey Mckay : First Strike From Mars (2012).

    Alors ce track : de la grosse balle, et c’est tout… Il n’y a rien d’autre à ajouter^^ ! Avec les morceaux de Gary Beck et de Gregor Tresher, voici celui qui complète parfaitement la Sainte Trinité de la Techno labellisée premium qualité^^ ! Du lourd !!!


    Track no° 17 : Robert Hood, Phobia (2013).

    Le track Phobia est disponible chez M-Plant. Un autre label d’exception géré d’une main de maître par le DJ/Producteur Floorplan aka Robert Hood. Phobia est assez représentatif de ce que l’on produit chez M-Plant. Cependant, le catalogue est assez varié et comporte de nombreuses autres pépites de la musique électronique alternative. M-Plant a été fondé en 1994 et est très actif depuis l’année 2002… Un label culte.


    Track no° 16 : Renato Cohen : Pontapé (l’original et/ou le remake 2013) !

    Le morceau d’origine date de 2002 et a été pressé sur le label Intec Records. J’adore ce track ! Je l’avais découvert sur un CD mixé par Sven Väth… Et oui, encore^^ ! Une version remake de Pontapé est sortie en 2013 sur le label d’Adam Beyer. Il s’agit de la référence DC108 de la grande maison d’édition suédoise nommée Drumcode.


    Ci-dessus, le macaron de la version originale, datant de 2002 (une white label édition était également sortie auparavant, il me semble. À vérifier !). Ci-dessous, la version vinyle la plus récente, avec le titre Pontapé Remake 2013, sur le Drumcode 108. Excellente version au passage.


    Track no° 16 : Circuits régénératifs Pt 1 by Exium & Reeko (2014).

    Mental Disorder 18 est une vraie tuerie ! Un skeud excellent comportant trois morceaux (Circuits I/II & III : je les mets volontiers à ex æquo tiens !). Mental Disorder 18, c’est un super Color Disc noir translucide et marbré ! Musicalement, on se situe entre Techno progressive et Techno mentale : de loin l’une de mes œuvres coup de cœur, depuis 2014 !

    Efficace et intemporel avec 3 morceaux à la pointe du genre Mental Techno, Circuits régénératifs Pt 1 sur Mental Disorder 18 prendra littéralement possession de ta tête et de tes tripes… Un vinyle qui déchire tout ! Il est indéboulonnable de mon étagère à disques depuis plus de 5 ans maintenant ! Je compte d’ailleurs m’en procurer un second exemplaire à l’avenir.


    Track no° 15 : Mike Väth & Robin Hirte ‎ — Foku Hila (2014) !

    Foku Hila est une piste ultra efficiente, sortie sur le AFU Limited (n° 46) de 2014. Il s’agit d’un Color Disc violet légèrement translucide, ne comportant que de pures tueries de morceaux underground ! Le vinyle a pris de la valeur au cours de ces dernières années… De la Techno au top niveau !

    Et ce n’est pas fini… Reste attentif à la suite !


    Track no° 14 : Dusty par Sam Paganini (2014).

    De l’EP Satellite by Sam Paganini disponible chez Drumcode, le meilleur track à mes yeux, c’est Dusty (suivi de très près par le morceau Rave^^). L’œuvre est sortie en 2014 et a connu un succès fulgurant ! Un énième disque ayant pris de la valeur au courant de ces six dernières années…


    Track n° 13 : L’Esperanza ‎/Âme Reinterpretation (2014).

    La version originale de L’Esperanza est sortie en 1992, sur « Accident In Paradise », un album signé… Sven Väth ! J’avais à peine 7 ans à l’époque ! Par la suite, une nouvelle version de l’Esperanza est arrivée dans les bacs. Celle-ci date de 2014. Il s’agit d’un remix, une réinterprétation du morceau orignal par le producteur Âme, sortit à l’occasion des 50 ans anniversaires de Baba Sven. Âme y a fusionné les meilleures parties du morceau d’origine, avec des éléments de type Trance, House et Minimale/Techno, pour un résultat au top, qui plaira à la plupart des teufeurs et ravers des trois dernières générations. Un disque à l’esthétique audiovisuelle irréprochable. Future pièce de collection les ami(e)s !


    Track n° 12 : Petter B feat. John H & M.E.E.O* : Bergsjön Eternal (2014).

    Sans doute l’un des plus beaux morceaux de Techno progressive, même si le titre reste totalement imprononçable pour ma moi lol^^ ! Il est sorti sur le Bond 004 en 2014. Une œuvre splendide, composée de nappes de synthés puissantes et des kicks profonds. Un morceau disponible également chez Drumcode, sur le DC131 datant de la même année, il me semble.


    Track n° 11 : ARTS – 1.3 (reconstructed) — Année 2015.

    Chez les Italiens de ARTS record, Disrupted Project/Growth EP (Arts, est l’un des labels que je recommande le plus ces derniers temps^^). Un vinyle excellent ! J’apprécie tout particulièrement le morceau intitulé 1.3 (reconstructed), avec sa rythmique intéressante et ses sonorités au top ! Un maison d’édition à suivre de près les ami(e)s.


    Track no° 10 : The Otherwise Central Zone (2016).

    The Otherwise Central Zone sur le Kemia 003, sortit en 2016 ! Une très belle production, de qualité, avec une très jolie pochette et un color disque translucide de toute beauté… Et du son au qui te fera voyager… jusqu’au firmament ! La première face comporte d’ailleurs un track Techno bien sympa, tandis que sur l’autre face, tu retrouveras une piste Ambient sacrément bien fichue.

    C’est cool, c’est clean, c’est classe. J’adore !


    Track n° 09 : Neyst by Rico Puestel (2017) ‎ !

    Ce track n’a certainement pas été composé sur cette planète ! Enfin, à mon humble avis^^ ! Premièrement, tu y trouveras des sonorités assez hors du commun. Deuxièmement : une structure rythmique pointue. Et troisièmement, des séquences et des transitions musicales qui envoient loin… très, très loin dans l’espace ! En bref, une recette infaillible pour la piste Neyst by Rico Puestel ! Une œuvre exceptionnelle, signée Cocoon Recording… Évidemment^^ 😉


    Track no° 08 : Stephan Bozdin — Strand (2017).

    Stephan Bozdin, a commencé sa carrière en 2006. Il se qualifie lui-même « d’homme mélodique ». Et ça tombe bien parce que c’est justement grâce à sa Techno mélodique de qualité que l’artiste a gagné ses lettres de noblesse ! D’après moi, il s’agit de l’un des meilleurs producteurs de musique électronique d’origine allemande. Sa piste intitulée « Strand » est sortie en 2017, sur Afterlife Recordings. Elle est un bon exemple de ce que le producteur Stephan Bozdin est capable de distiller quand il prend possession de ses machines !

    Strand, signé Stephan Bozdin : l’homme mélodique !


    Track no° 07 : Changing Front — Stanislav Tolkachev 4×4 Remix (2018).

    Changing Front by Stanislav Tolkachev, sur le vinyle no° 4 du label Music From Exo-planet : une bombe d’efficacité, tout simplement ! Et en plus, il s’agit d’un label franco-italien (européen quoi !). Une production efficace et pointue à la fois.

    Music From Exo-planet : un label à suivre de près.


    Track no° 06 : Bellisimo et track no° 05 : I Decided To Fly (2018).

    Ces deux tracks sont signés Vladimir Dubyshkin, et sont carrément excellentes ! Ils sont disponibles sur le Trip Records no° 22 (Trip, c’est le label de la charmante Nina Kravitz). Pour moi, ces morceaux sont d’ores et déjà entrés dans la légende ! Et comme il m’était impossible de choisir l’un ou l’autre de ces deux tracks… Et bien, j’ai décidé de les poser ici même^^ 😉


    Track no° 04 : Point Grey (Maxx Rossi Remix) — 2019 !

    Chez Physical Records, un autre de mes labels de prédilection, j’ai choisi le track Point Grey, remixé par Maxx Rossi : une piste largement sous-cotée d’après moi… De toute manière, Physical Records, tout comme Music From Exo-Planet, ce sont des valeurs sures ! Vous pouvez y aller les yeux fermés. PS : j’adore le petit côté Tribal Techno dans la rythmique de ce track : lourd !

    Physical Records : un autre label à suivre de très près !


    Track no° 03 : Spectrae et track no° 02 : Perpetua Mobilia !

    L’année 2020 a été très particulière… Y compris pour le secteur musical qui nous intéresse ici ! Cependant, j’ai tout de même eu l’opportunité de dénicher de belles œuvres analogiques sorties au courant du premier semestre 2020 ! J’ai décidé de sélectionner deux des meilleurs morceaux disponibles sur la compilation annuelle Dots & Pearls 6 (signée Cocoon Recordings).

    Dots & Pearls 6, c’est une superbe sélection de tracks en mode Various Artists, avec Spectrae by Radu Dracul, ou encore Perpetua mobilia par Rico Puestel (déjà présent à la position 10 de cet article, avec le track Nyest). Dans la même veine, j’aurais également pu ajouter le track Continuation signé Michael Klein… Mais à un moment donné, il faut bien faire un choix !

    En 2020, le blog LeDiscographe.fr souhaitait décerner une mention spéciale à Cocoon Recordings, le label fondé par Sven Väth. Cela n’avait jamais été fait avant. Et c’est tout à fait mérité, vu la qualité des œuvres signées sur le label depuis le courant de l’année 2012…

    Si les pochettes Dots & Pearls manquent souvent de lisibilité, il n’en reste pas moins qu’il s’agit de compilations au top du top, niveau sélection de tracks. Le design des pochettes est vraiment stylé je trouve !

    Track no° 01 : Gravity Darkening sur Oblate Records 001 (2020) !

    Et nous voilà enfin arrivés à la dernière position de l’article (ou la première, c’est comme tu veux). Pour finir, j’ai choisi une œuvre incroyable et vraiment belle, avec de superbes tracks et une pochette type Gatefold franchement bien fichue ! Il s’agit du Oblate 001, un LP comportant deux vinyles de couleur blanche. Le tout est sorti en février 2020. Oblate 001, c’est l’un de mes LP préférés pour l’année 2020. Une œuvre puissante, magnifique et bien née ! En somme, une découverte originale et sympathique, pour laquelle j’ai sélectionné le track Gravity Darkening (à défaut d’en choisir un ou plusieurs autres lol^^)… Je recommande chaudement.


    En conclusion :

    Et voilà ! Nous sommes finalement arrivés à la fin de cet article. J’ai pris énormément de plaisir à l’écriture de ce dossier, malgré un temps de travail conséquent (plus de 70 heures ont été nécessaires à l’écriture de ce dossier !). Du coup, je t’invite vivement à partager ce contenu sur les réseaux sociaux, car je pense qu’il plaira à de nombreux fans de ziks électroniques !

    Alors je sais pertinemment que je ne contenterais jamais tout le monde avec ma liste aux orientations quelque peu personnelles. Cependant, à un moment donné, il fallait bien que je fasse des choix. Qui plus est, cette liste n’est pas exhaustive et pourrait être amenée à évoluer dans le temps. Mais plutôt que de transformer l’essai en convertissant cette chronique en un bête top 100, j’ai préféré prolonger l’expérience grâce à mon second ebook, qui lui, sera en vente dans LeDiscoshop ! Et d’ailleurs, je t’invite vivement à lire jusqu’à la fin.

    Mais avant tout, il y a une question qui me taraude. J’aimerais bien savoir quels Techno tracks tu aurais toi même choisi pour cet article ? N’hésite pas à m’en faire part dans la section commentaires disponible ci-dessous^^ ! De même que, si tu as d’autres idées de contenus à traiter, notamment en mode liste/top (mais pas seulement !), je t’encourage fortement à m’en faire part dans cette même section commentaires. Tu peux également partagé, et cela me ferais vraiment plaisir, tes diverses anecdotes de teufeur, clubbeur, ou tout simplement de fana de musique électronique^^.

    Quelle est la suite ?

    Le prochain article à venir sera de la même trempe. Il sera peut-être un peu moins long. On verra ! Alors, attends-toi à voir arriver dans les semaines ou les mois à venir une chronique similaire pour la House/Techouse, la Tribe/Hardtek (d’une manière générale, les sons de teufs), et d’autres encore ! Ces dossiers sortiront peut-être dans l’ordre cité ici… ou pas du tout ! Et au fur et à mesure, sortiront les ebooks complémentaires à ces articles ! Cela va être un travail de longue haleine pour ma part. Mais je suis avant tout passionné et je fais cela pour les passionnés que vous êtes.

    Et comme tu as lu jusqu’ici ce nouvel article, je pense pouvoir affirmer que celui-ci t’a réellement plu. Du coup, je t’invite vraiment à t’inscrire à la newsletter que tu trouveras en dessous de ce paragraphe (si tu n’es pas encore inscris ou inscrite), histoire de ne manquer aucun article de blog ni aucune offre dans LeDiscoshop. Reste informé afin de ne rien rater !

    Klark D.

    N’attends plus !

    Pense à partager ce dossier sur tes divers réseaux sociaux, afin de le faire connaître à un maximum de fans de musiques électroniques alternatives^^ 🙂


      Sur ce, je te laisse, et je te dis à très bientôt sur LeDiscographe.fr, que ce soit dans la section blog, ou la section shop. Je t’invite également à me suivre sur mes divers réseaux sociaux, ainsi que sur le Chanel YouTube officiel du blog LeDiscographe.fr^^ ;-) Peace !

      Klark D.

      Tu as aimé cet article ?

      Alors tu vas adorer mon prochain ebook :

      Le Recueil du Digger [Volume 1].

      1990 | 2020 : 30 YEARS OF ELECTRONIC MUSIC !

      Le Recueil Du Digger Volume 1

      Les précommandes seront bientôt ouvertes.

      Crédits spéciaux : Racer1 pour son wallpaper disponible en téléchargement libre sur le site wallpaperswide.com, que j’utilise comme illustration au sein de cet article.

      You Might Also Like...

      7 Comments

      • Reply
        Aztekdumal
        octobre 31, 2020 at 6:17

        Super ! trop content pour toi Klark ! J’espère que ton partenariat portera ses fruits car tu le mérite vraiment ! Cet article est vraiment incroyable… c du jamais vu sur ton site ! bravo, ca se voit que t’a pris du level !!^^ 🙂

      • Reply
        Beatitude
        octobre 31, 2020 at 6:48

        Bravo Philippe, supere chronique ! tu mérites clairement plus de partages encore mais je sais que ca va vnir ! on est que samedi le jour ou je t’écris ce petit comm

      • Reply
        ThugLifeStory
        novembre 1, 2020 at 3:34

        T’a pas mis d’EBM genre ? Et ça m’étonnes, y’a pas de Crystal Geometry ou de trucs similaires… toi qui aime bien les sons un peu dark et tout, ça m’étonnes un peu de toi Klark^^ 😉

        • Reply
          HEROICSONICMAN
          novembre 2, 2020 at 3:55

          Oui c’est vrai mais comme il est ecrt dans l’article, à un moment donné, il faut bien faire des choix 😉
          La c’est des morceaux cultes donc forcément, on aurait pu en avoir d’autres mais je trouve que la liste est déjà bien complète. Y’a vraiment des perles de skeuds la dedans

        • Reply
          Klark D.
          novembre 3, 2020 at 2:58

          C’est vrai que j’aurais pu poser un track façon Crystal Geo, ou l’un/l’autre d’un des artistes signés chez Tjalk Records, par exemple (en tout cas, en fin d’article, pour la période ou les morceaux sont les plus récents)… Mais bon, comme je l’ai dit en haut de page, je propose une liste : elle n’est pas pour autant exhaustive. Je voulais également que cette chronique soit la plus ”large possible”; avec de la musique typée Techno alternative certes, mais restante accessible à un maximum d’auditeurs et de fans de Techno non mainstream.

          Pour la petite histoire, c’est au début de l’été, lorsque je cherchais une idée pour revenir ”aux sources” avec le contenu de mon blog, que je suis tombé par hasard sur un article datant de 2018, et qui s’intitulait : ”Les 20 meilleurs morceaux Techno de tous les temps” (rien que ça lol^^).

          Cette liste de morceaux avait été constitué d’après un vote organisé par le festival néerlandais Awakenings, en 2017 (festoche dont le créateur n’est autre qu’Adam Beyer, le label manager et patron de Drumcode)

          Le festival Awakenings avait donc appelé les fans de musiques électroniques à voter pour leur son Techno favori. Plus de 16 000 participants se seraient apparemment prêtés au jeu. L’idée m’a plu et faut dire qu’elle était intéressante ! Mais j’ai très vite déchanté lorsque j’ai constaté que de nombreux tracks inhérents à cette liste étaient signés soit Adam Beyer lui même, soit d’artistes étant présents sur son label, c’est à dire des sons appartenant au catalogue Drumcode !

          Cette liste des 20 meilleurs morceaux de tous les temps n’est donc pas réellement impartiale (d’après mon humble avis). Et si c’est bien le cas, c’est dommage… Car ça gâche un peu l’idée de départ et avec une sacrée dose de complaisance ! Parce que le résultat du vote, même s’il est possiblement ”honnête” hein, je le trouve quand même vachement orienté en faveur du label Drumcode, d’Awakenings, et donc des multiples business d’Adam Beyer ! Un résultat qui n’a certainement pas déçu le principal intéressé, qu’en pensez vous ?

          En tout cas, y’a au moins 5 tracks dans ce classement qui vont dans le sens du Dj/producteur Beyer… et ce, d’une manière ou d’une autre ! Qu’il y en ai un ou deux dans la liste… pourquoi pas ! Après tout, Drumcode n’est pas un mauvais label en soit. Il y a eu de belles perles au catalogue et il y en aura encore ! Mais au final, c’est tout de même cela qui a motivé l’écriture de mon article !

          Je me suis dis : << Ah c'est comme ça ? alors je vais écrire quelque chose de plus pointu, avec des références dont on entends pas forcément parler tout le temps ailleurs, en plus d'inclure les classiques du genre Techno, et en allant beaucoup plus loin en terme de quantité et de style d'écriture lol ^^ >> 🙂

          Tiens, je vois au moment ou j’écris ces quelques lignes supplémentaires, que mon article a été partagé plus de 50 fois depuis samedi 31 octobre vers 15h30, jusqu’à cet après midi ! Ouah : je suis super content et ça prouve que ce genre d’article plaît aux gens ! Merci à toutes et à tous pour vos nombreux partages : c’est super sympa et sachez que ça me motive encore plus à continuer^^ 😉

          Et puis n’oubliez pas ! Si vous avez aimé ”50 Techno Tracks cultes pour ta collection de vinyles”, vous allez adoré mon prochain ebook, bientôt pré-commandable à un tarif préférentiel (pour les abonnés newsletter), et qui s’intitulera : Le Recueil du Digger [volume 1]

      • Reply
        OldSchool Raver
        novembre 6, 2020 at 9:54

        Bonjour , superbe travail.
        J’aurai ajouté Speedy J Punnik ou Pannik mais difficile de faire un choix.
        Good Job.

        • Reply
          KLARK D.
          novembre 7, 2020 at 1:55

          Merci beaucoup pour ton commentaire @OLDSCHOOL RAVER^^ ! 🙂 Effectivement tu as bien raison, et comme tu le dit si bien également : à un moment fallait bien sélectionner des tracks lol ! Mais oui je suis content de voir que les gens apprécient cet article, y’a qu’à voir niveau partages, c’est ouf en vrai^^^ ! Je suis trop content merci à vous tous, vous toutes. Et Speedy J aura bien entendu sa place… dans la version ultra ++ de cet article au format ebook, qui sortira d’ici quelques temps, et dont je parlais juste un peu plus haut 😉

          Et, puisque tu as aimé ce contenu, et bien je pense pouvoir dire que tu adoreras les prochains qui, sur le même thème seront axés House/Techouse et Tribe/Hardtek et autres sons de teufs. Ils sortiront peut être dans cet ordre, peut être pas mais ce sera selon charge de travail que je vais d’abord avoir à gérer sur mon ebook ainsi que sur la chaine YouTube officielle du blog^^ 🙂
          Merci encore pour ton comm” ça fait plaiz 🙂

      Leave a Reply

      ipsum Nullam dapibus efficitur. Praesent consectetur accumsan
      124 Partages
      Partagez123
      Tweetez
      Enregistrer1