0
Courants Alternatifs

Comprendre le mouvement Techno

L’instant prose :

C’est un si grand plaisir que de constater que les gens d’aujourd’hui peuvent être aussi créatifs que ceux d’hier, ou d’il y a 40 ans… Quelque chose de positif se produit en Europe depuis le début des années 90. Les gens se retrouvent dans les festivals ou en teuf, et se rassemblent autours de valeurs de paix, d’amour, de partage et de plaisir, enfin de se déconditionner des relations sociales les plus traumatisantes et les plus frustrantes de la société moderne.

Cette société moderne, qui nous explique comment nous habiller, comment nous comporter, ce qu’il faut manger, boire ou penser… combien de temps il faudra bosser afin d’espérer profiter d’une éventuelle retraite… de misère. Cette civilisation qui ne prône la paix entre les peuples, qu’à partir du moment ou elle fait guerre à son voisin, et qui n’a que du dédain pour les valeurs les plus nobles de l’être humain. Cette société occidentalisée au dernier degré de conformité, qui se pavane littéralement dans l’orgueil et la vanité, sur fond d’abrutissement général des masses consommatrices : saloperie de société capitaliste, saloperie de TV faussement réaliste !

Petite transition :

J’ ‘ai été un teufeur pendant six années consécutives, entre 2002 et 2008. J’ai également été acteur du mouvement en me produisant en live pratiquement tous les samedi soirs, et j’ai contribué au développement d’un sound system de notre région (les FLS)… Je vous invite d’ailleurs à lire le premier article d’Inside The mix, intitulé : De Liver des champs à bloguer sur la toile, pour en apprendre plus à ce sujet. Je suis fier de cette culture alternative, dont je suis issu. Je suis fier de pouvoir continuer à partager ses valeurs ici même, sur ce blog, et au travers de ma propre musique. Je suis également fier de tout le travail accompli par les divers protagonistes du mouvement Techno, que ce soit au sein du cadre free party, comme partout ailleurs ! Et ce que je retiens réellement du mouvement Techno, ce sont toutes ces relations humaines enrichissantes. Des personnes intéressantes, avec de vraies valeurs d’amour fraternel, ainsi qu’un véritable esprit de partage et de communion… Tout cela est caractéristique de cette vibration, que vous toutes, vous tous et moi y compris, nous avons ressenti et partagé à un moment donné ou à un autre, en teuf, comme dans d’autres soirées. D’ailleurs, tout cela, je ne l’ai jamais retrouvé ailleurs ! Et cela restera à tout jamais gravé dans ma mémoire…

L’instant réflexion :

Les valeurs du mouvement Techno tiennent bon… malgré l’étouffement programmé de celles-ci par les pouvoirs en place depuis une bonne trentaine d’années. La plupart de nos détracteurs, ceux qui ne comprennent pas la culture dont nous nous revendiquons, pensent que la musique électronique serait abrutissante, voir dégénérescente… Pour d’autres, elle constituerait un appauvrissement musical, ou serait le symbole d’une mondialisation qui cherche à tout simplifier dans un but mercantile… A mes yeux, la Techno est comparable à la peinture abstraite et au mouvement minimaliste : après tout, pour être capable de créer un tableau et/ou de le réduire à des formes très simples, il faut tout d’abord passer par une solide formation classique en dessin, ou avoir un énorme bagage d’autodidacte. Savoir peindre une figure humaine ou une nature morte, ça a l’air de rien comme ça, mais ça demande une grande expérience ! Pour ma part, l’Art avec un grand A, quelle que soit la discipline, c’est d’abord et avant tout réussir à ne garder que l’essence même d’une expression artistique, l’essentiel… le ”juste ce qu’il faut, comme il faut”. Et la Techno music est au top de son Art justement lorsqu’elle ne conserve que l’essentiel, vous ne trouvez pas ?

Pour arriver à réduire la musique électronique à sa plus belle expression, il faut d’abord passer par l’apprentissage des bonnes techniques, et acquérir un véritable savoir-faire. Il faut également de la mémoire, de l’expérience (beaucoup d’expérience)… C’est pour cela que je n’ai aucun mal à comparer la musique électronique, à telle ou telle forme d’Art Contemporain !

“La musique électronique est encore sous-estimée. Elle n’a pas la place qu’elle mérite d’occuper dans l’histoire de la musique. Pour moi c’est une expression artistique d’avant garde, qui n’est pas inférieure à la musique baroque ou à toute autre période de la musique classique”

Nina Kravitz pour l’émission Tracks/Arte.

La Techno n’est pas une musique dégénérescente, contrairement à ce que j’ai déjà entendu à de maintes reprises… Bien au contraire : le minimalisme tribal inhérent aux rythmes électroniques n’a rien d’un lavage de cerveau. Il nous rappel simplement aux bruits sourds que nous entendions dans le ventre de notre mère… car oui : l’être humain a toujours été attiré par les basses fréquences !

Mais alors quoi au final ? BOUM BOUM BOUM : le mouvement Technoïde ne représenterait-il que cela pour nos détracteurs ? Et bien non ! Et de bruts épaisses, ou anarchistes, nous ne sommes pas (en tout cas, pas forcément^^) ! La Techno est une musique moderne, simple, minimaliste, épurée, classe, et élégante ! Et j’espère, qu’elle continuera à évoluer car :

il y a eu, et il y aura encore des révolutions dans l’Art Contemporain. Il y a eu, ET il y en aura également dans la musique électronique. Cette musique doit être reconnue en tant que telle, et pas en tant que musique dégénérescente, ou appauvrissante.

Klark D.

You Might Also Like...

5 Comments

  • Reply
    Klark D.
    janvier 7, 2020 at 12:54

    Et voila, le premier article d’une longue et nouvelle série, intitulée Courants Alternatifs 🙂 Je ne compte pas dedans la rétrospective, que je préfère considérer comme un Hors Sujet.

  • Reply
    TONDRE Annabelle
    janvier 7, 2020 at 5:52

    LeDiscographe est un site très complet dans ces écrits et pro dans sa démarche. Bon travail !

  • Reply
    Heroicsonicman
    février 4, 2020 at 10:06

    Pas mal l’instant prose !

Leave a Reply

Aliquam ut et, ut fringilla at